LES CRITIQUES FAITES À L’ANALYSE FONDAMENTALE

Les plus grandes critiques de l’analyse fondamentale proviennent de deux écoles de pensée : les défenseurs de l’analyse graphique et les chantres de la théorie de l’efficience des marchés.

Les défenseurs de l’analyse graphique

L’analyse graphique (aussi appelée aussi appelée analyse technique ou chartiste) est l’autre grande méthode d’analyse pour titres financiers. Nous ne rentrerons pas ici dans le détail. Vous pourrez trouver plus d’information dans notre chapitre sur l’analyse graphique.

Pour rester simple, les analystes graphiques fondent leurs investissements (ou, plus précisément, leurs trades) sur des analyses graphiques et d’autres outils, et tradent sans se soucier des fondamentaux.

Les chantres de la théorie de l’efficience des marchés

Les défenseurs de la théorie de l’efficience des marchés, eux, sont souvent en désaccord avec l’analyse fondamentale et l’analyse graphique. Les théoriciens de l’efficience des marchés soutiennent en effet qu’il est impossible de battre le marché, quelle que soit la méthode utilisée.

L’argument avancé est que toute opportunité d’un retour sur investissement supérieur à la moyenne dû à une inefficience est presque immédiatement corrigée par les innombrables intervenants du marché, empêchant quiconque de nettement battre les indices à long terme.